Courir sur la plage : tous nos conseils
L’arrivée des beaux jours attise nos envies de séances de sport au grand air. Et pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable en courant sur la plage à quelques centimètres de l’eau ? Une sensation de bien-être qui n’a pas de prix… certes, mais tout ce qui brille n’est pas d’or et courir sur le sable expose à certains désagréments qu’il convient d’éviter en respectant les consignes de prévention. Focus sur les avantages et les inconvénients de l’activité physique à la plage.

 

POURQUOI ON L’AIME :

 

La réponse peut sembler banale. Pour ceux qui aiment l’océan, la simple idée d’une balade rapide ou d’une course en bord de mer à l’aube ou à la tombée du jour crée instantanément un bien-être corporel et, surtout, mental. La tranquillité d’une plage désertée par les vacanciers, les parasols repliés pour la nuit, le doux remous des vagues… autant de facteurs qui stimulent considérablement les organes sensoriels. Mais qu’en est-il d’un point de vue purement physique ?

 

UNE DÉPENSE ÉNERGÉTIQUE ACCRUE


Si une course « classique » permet de « brûler » 0,9 kcal par kilo et par kilomètre, une course sur le sable multiplie cette dépense énergétique par environ une fois et demi. Courir sur la plage permet donc de brûler un maximum de calories et d’éliminer efficacement les graisses, même si vous courez à une intensité moyenne ou faible. Une dépense énergétique importante nécessite une bonne condition physique, c’est pourquoi la course sur le sable requiert un entrainement préalable, et est donc déconseillée aux néophytes.

 

PRÉFÉREZ LE SABLE HUMIDE


Notre conseil est celui de courir (ou bien de faire du jogging pour les moins entraînés) sur l’estran, là où le sable est humide et compact, afin d’éviter les portions trop inclinées qui risqueraient de vous faire courir de façon totalement asymétrique entre le côté droit et le côté gauche.

Cette surface permet également de réduire la charge sur les articulations et les muscles et, par conséquent, les risques de blessures.

 

ATTENTION AUX BLESSURES !


La course sur le sable sec est plus éprouvante pour le corps. Si elle a des effets positifs sur le développement musculaire et sur la capacité de coordination, elle est susceptible d’induire des problèmes de charge, principalement au niveau du triceps sural (mollet), ainsi qu’un risque important de blessures musculo-tendineuses.

 

COUREZ AVEC VOS CHAUSSURES


Enfiler vos chaussures de running pour courir sur la plage ne vous avait pas peut-être pas traversé l’esprit mais, aussi naturelle qu’elle puisse paraître, la course pieds nus présente plus de risques que de bénéfices. Pour en citer quelques-uns : une modification de la biomécanique de course, un risque important de blessures et notamment à la cheville (en raison de l’absence de stabilisation dans la flexion latérale du pied), ou encore un risque de coupures, légères ou graves, à cause de la présence de petits détritus et de coquillages pointus sur le sable. Optez pour de simples chaussures de sport, qui garantissent un bon maintien du pied et une légère élasticité.

 

QUELQUES CONSEILS :


– Si vous êtes un coureur régulier, enchaînez deux séries de faible intensité sur l’estran en démarrant par 6 à 8 minutes de marche lente, puis passez à une course lente pendant 20 à 25 minutes, et terminez par 5 à 6 minutes de marche de récupération ;
– Si vous débutez, reprenez le schéma initial (activation) puis alternez 2 minutes de course et 1 minute de marche rapide pendant 20 à 25 minutes ;
Pensez à vous étirer, mais de préférence quelques heures après la course ;
– Soyez à l’écoute de votre corps, et réduisez le rythme si vous ressentez la moindre surcharge musculaire ;
– Aussi évident que cela puisse paraître, entraînez-vous aux heures fraîches de la journée, tôt le matin ou au coucher du soleil. N’hésitez pas à entrer dans l’eau jusqu’aux cuisses à la fin de la séance, afin de récupérer plus rapidement de l’effort et de favoriser l’élimination des toxines ;
– Optimisez la récupération au cours des 20 minutes suivantes en vous hydratant avec de l’eau riche en sels minéraux.

 

Un entraînement mal maîtrisé peut causer des blessures. Demander conseil à votre médecin avant d’entreprendre une activité physique.

©2017 - Société Italo Britannica L.Manetti - H.Roberts & C. per Azioni - P.IVA 04420740484

Mon Coach Minceur

Connectez-vous avec vos identifiants
ou 

Êtes-vous un utilisateur Shape Up Your Life? Mettez à jour vos données et découvrez les avantages de Mon Coach Beauté

Vous avez oublié votre mot de passe?

Crea Account

Sélectionnez une photo au format JPG, GIF ou PNG sur votre ordinateur puis cliquez sur "Télécharger".



Pour définitivement supprimer une photo existante, mais ne pas en télécharger une nouvelle, cliquez sur Supprimer.

Supprimer ma photo

Entrez ici l'adresse mail.
Vous pouvez inviter jusqu'à trois personnes.

Envoi d'invitations en cours ...
Des invitations ont été envoyées
Erreur lors de l'envoi, s'il vous plaît réessayer plus tard
Entrez un email ou plusieurs valides
Vous avez terminé mailings disponibles

Hai ancora 5 invii a disposizione

Confirmer

Insérer votre preuve d'achat
Somatoline Cosmetic

Ricordati di conservare l'originale della prova d'acquisto: in caso di vincita di uno dei premi in palio, dovrai consegnarla a Somatoline Cosmetic

Envoi preuve d'achat en cours ...
Preuve d'achat envoyé avec succès
Remplissez correctement tous les champs
Confirmer